Garder la joie pendant les Fêtes: Créer une Intense Connexion

Garder la joie pendant les Fêtes: Créer une Intense Connexion

Série: Vivre des Fêtes de fin d’Année dans le calme et la sérénité.

JOUR 2

(RE) CREER LA CONNEXION AVEC TOUS LES MEMBRES DE LA FAMILLE & LA MAINTENIR (LA NOURRIR)

Maintenant que vous avez déterminé ce qui était important pour vous de faire durant ces Fêtes, que vous avez partagé vos plans avec les enfants, le premier pas vers la (re) connexion est fait.

La connexion, autrement dit,  la façon de vibrer ensemble, de se sentir en sécurité et à l’aise les uns avec les autres, ce mystérieux ingrédient qui cimentent la relation entre les membres d’une même famille, cette connexion est à entretenir et maintenir quotidiennement.

Cette intense connexion va vous permettre de passer des Fêtes avec bonheur et en toute sérénité. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura pas quelques moments plus difficiles, comme des frustrations passagères, des gros moments de fatigue, des tempêtes émotionnelles ça et là. Aucun parent n’est jamais à l’abri de devoir faire face à quelques turbulences malgré toute sa bienveillance.

Si vous êtes connectés, que vous connectez les enfants à vous-mêmes, que vous les connectez les uns aux autres, alors le risque de « mauvais » moments à passer est significativement réduit. 

En leur annonçant votre programme avec enthousiasme et authenticité,  vous avez déjà suscité la curiosité et l’envie de participer. Vous avez créé une connexion.

Comment la nourrir?

Dès aujourd’hui, sollicitez l’ensemble des enfants et votre conjoint(e) dans toutes les activités ou les tâches à faire.

La règle pour vous-même est: ne rien faire seul(e) pendant ces 8 jours: repas, décorations, jeux, sorties, nettoyages, vaisselle etc.

Faites tout votre possible pour ne pas vous retrouver seul(e), en fin de soirée notamment, à terminer les nettoyages, la vaisselle ou encore les derniers préparatifs ou à encourager les enfants à se préparer pour sortir ou encore à les mettre au lit après une journée chargée en émotions et en excitations diverses.

Bien sûr que si votre plaisir durant les Fêtes est de tout faire parfaitement (par vous-mêmes) alors prenez du plaisir. N’oubliez cependant pas que dans ce cas là, vous ne pouvez pas attendre que tout le monde prenne le même plaisir au résultat de vos efforts… leur priorité n’étant pas (toujours) cette perfection que vous mettez dans ce que vous faites.

Si vos enfants ne sont pas en âge de participer, il est alors d’autant plus important de limiter les longs préparatifs qui les mettent malgré vous, un peu à l’écart. La fête doit être toute consacrée à la connexion avec eux car c’est cela dont ils ont le plus besoin;

C’est cette intense attention et cette proximité que vous avez avec eux, qui  va créer les plus beaux souvenirs pour eux. 

Ils diront alors:

  • «  je me souviens de Papa qui nous prenait avec pour acheter et installer l’arbre de Noël »;
  • « je me souviens que le matin de Noël, les parents préparaient un super petit déjeuner en ensuite ils nous racontaient des histoires de Noël avant d’ouvrir les cadeaux« .
  • « Je me souviens qu’on jouait toujours une partie de jeu et même Maman, d’habitude si occupée participait avec enthousiasme. »
  • « Moi je me souviens, les vacances de fin d’Année, c’étaient les vacances où Papa préparait les meilleurs petits déj et jouait toute la journée avec nous.« 

Le souvenir des cadeaux s’estompera au profit de souvenirs qui auront marqué le coeur. Le souvenir de la douce présence de Papa et de Maman, ou de tout autre membre de la famille.

Si vous êtes un parent solo, cette connexion invitant à l’entre-aide et à la collaboration est d’autant plus importante. Peut-être vous dîtes-vous que vous organisez toutes ces choses pour vos enfants uniquement. (que pour vous, vous ne désirez rien de particulier).

Il y a dans bien des situations que ces Fêtes font plus mal que du bien au fond des coeurs, cependant, c’est dans ces moments de sentiment de solitude qu’on peut vivre le miracle de la connexion avec ses enfants, en leur donnant aussi cette place et ce pouvoir d’illuminer nos coeurs et nous nourrir par leur amour et leur joie de vivre.

C’est également une magnifique occasion de leur enseigner que personne n’est jamais seul, et que nous sommes tous le cadeau de quelqu’un d’autre. Ils sont votre cadeau, et vous êtes le leur. 

Dans la mesure du possible, si vous avez quelques jours de congé, prenez le temps d’organiser des moments « privilégiés » avec chacun de vos enfants. Cela peut-être d’aller à la patinoire, comme d’aller au cinéma ou encore de faire une activité créatrice à la maison ou de lire une très longue histoire. Selon l’âge, les centres d’intérêts et bien sûr vos moyens financiers (qui dans ce cas n’ont nul besoin d’être élevés pour offrir du temps de qualité).

Quelques exemples

  • décorer l’arbre de Noël quand le petit frère (qui ne peut pas aider encore) dort
  • aider à la préparation du repas de Fête
  • sortir faire un igloo (si le temps s’y prête)
  • jouer à un jeu reçu pour Noël
  • monter une courte vidéo ou photo montage avec les photos prises pendant les Fêtes
  • préparer un collage pour les résolutions de l’an nouveau
  • aller prendre un café comme vous le faites toute l’année … avec vos collaborateurs.

A tous les âges les enfants apprécient ces instants entièrement consacrés à eux; ces moments qui les font se sentir hyper importants, uniques. Ces moments qui créent des souvenirs d’amour et de considération toute particulière.

En une seule phrase,

PLACER CES JOURS FERIES SOUS LE SIGNE DE LA CONNEXION INTENSE AVEC LES ENFANTS & ENTRE LES PARENTS & LA MAINTENIR 

Cette connexion suscitera la joie d’être ensemble, avec elle la collaboration et donc moins de stress, un gain énorme d’énergie positive.

MHM