smartphone-generationAlors que nous possédons tous un téléphone portable, un smartphone, une tablette et autre « joujou » technologique, comment gérer l’utilisation de ce qui ressemble plus à un prolongement de leurs membres supérieurs qu’à des objets utilitaires, dans les mains de nos ados.

Le téléphone portable est  devenu un objet dont on ne peut plus se passer. Si pour l’adulte, il reste  le plus souvent le moyen d’être en contact avec ses proches, envoyer des messages à ses collègues ou encore à fixer des rendez- vous aux amis, pour nos adolescents en particulier, il est devenu aussi important qu’un organe vital. En être privé devient alors la punition suprême dont on ne voit pas comment on pourrait y survivre. Et pourtant… pour ceux qui ont essayé, de gré ou de force, il suffit de quelques jours pour que le jeune se tourne vers d’autres activités ou trouve d’autres moyens de communication. Donc pas de panique, le téléphone portable n’a que l’importance qu’on lui donne.

Pour les pré-adolescents, les règles d’utilisation doivent être claires et connues avant que l’enfant soit en possession de son téléphone.

Il faut pour fixer ces règles connaître le rôle que va prendre ce téléphone. Dépendant de l’âge, du sexe de l’enfant, ainsi que de ses hobbies, le téléphone va avoir différentes utilités.

images-7

Le plus important est que téléphone ne doit pas devenir un membre supplémentaire de la famille qui joue les incrustes dans tous les moments de la vie: à table, dans la douche, dans la voiture, aux réunions de famille, à l’église, dans le bureau du proviseur.  Le téléphone devient rapidement un très mauvais ami. Demander dès lors à son ado de s’en séparer, ne serait-ce que 10 minutes,  devient synonyme de drame ou alors d’acte proche du crime!

Pour ne pas en arriver à ces extrêmes il est conseillé de:

  1. poser des limites claires,
  2. fixées dès le début et
  3. respectées par l’ensemble de la famille.

Il est plus difficile d’en changer que de les imposer dès le début.

Les règles d’utilisation doivent absolument être respectées par les parents aussi!

Les règles doivent être guidées par le bon sens et les valeurs familiales.

Idéalement le téléphone n’a pas sa place ni à table, ni pendant les devoirs, et tant que les enfants sont  à l’école obligatoire, pas pendant la nuit. Si l’enfant utilise son téléphone pour écouter la musique et se réveiller le matin, alors il est souhaitable de vérifier qu’il s’endorme bel et bien et qu’il ne  continue pas à chatter avec des amis ou à jouer à des jeux. Idéalement il ne faudrait pas d’appareil électronique allumé dans la chambre. Il est conseillé d’activer le mode avion du téléphone afin qu’il n’émette pas.

Le téléphone de votre enfant est votre propriété tant que vous payez l’abonnement. Faites le savoir dès le début. Cela veut dire que vous avez droit de regard sur les appels, les messages, les sites visités, les photos prises, à n’importe quel moment, surtout lorsque vous soupçonnez quelque chose qui mette votre enfant mal à l’aise ou complètement accro. Vous ne « violez » pas son intimité tant que vous le faites en sa présence, et lui expliquant le pourquoi vous le faites.

Nous sommes responsables d’anticiper ou de vérifier ce qui pourrait mettre nos enfants en danger ou en situation inconfortable.

Les risques de harcèlement moral via les smartphones sont réels! 

%d blogueurs aiment cette page :