Select Page

Depuis le début des années 1980 le terme de coaching fait son apparition en Europe et notamment en France. Importé des USA ce terme, désignant la pratique du coach, est en fait un terme argot, tiré de son mot d’origine: le coche, grande voiture à chevaux fabriquée à Kotz. Vers 1830, utilisé dans son sens figuré: instructeur/formateur le mot coach désigne, dans le jargon universitaire d’Oxford, le mentor ou le tuteur qui conduit l’élève vers ses examens. Par extension on utilisera ce mot pour désigner les entraîneurs sportifs.

Les grands noms de l’expansion de cette pratique en France, différenciée de la thérapie, sont Vincent Lenhardt, Alain Cardon et Antoine Malarewicz. Cette pratique s’est étendue à toute une panoplie de domaines comme l’économie, la gestion d’entreprise, la médecine, la psychologie, pour les individus comme pour les groupes.

coachingparentalDans les différentes définitions j’ai retenu les 3 suivantes:

 

 

 

 

« Le coaching est une relation mutuelle qui vise à augmenter les résultats et la motivation ».             (Mercier Jean-Pierre)

Relation-Résultats-Motivation, sont les 3 mots clef du coaching. 

Qui dit relation dit participation active mutuelle. Cela veut dire que le coach comme la personne “coachée” est actif dans la relation. C’est dans l’espace de cette relation active que les solutions à vos problèmes prennent forme. Le sentiment d’échec ou de réussite est étroitement lié aux résultats qu’on obtient. Cela paraît être une lapalissade mais bien souvent on se pense en situation d’échec alors qu’il ne s’agit que de la façon de considérer le résultat de nos actions. C’est une histoire de verre à moitié plein ou à moitié vide.

Cependant lorsqu’on ne trouve pas le moyens d’agir différemment, les résultats restent les mêmes et renforcent l’idée que nous sommes en échec ou impuissant.

La motivation quant à elle est étroitement liée au sentiment d’échec ou de réussite. La réussite donne confiance en soi et augmente l’envie d’aller plus loin. Cette motivation encourage les nouveaux comportements apportant les bons résultats; c’est ainsi que la spirale du succès se met en route. Dans le cas du coaching parental, les petits changements apportent des résultats visibles assez rapidement ce qui va augmenter votre motivation à continuer dans vos nouveaux comportements.

« Le coaching comporte à la fois  une philosophie, une attitude, des comportements, des compétences et des procédures. » (Vincent Lenhardt)

Ma philosophie: l’équilibre familial est à la portée de tous. Tout parent est un bon parent; certains utilisent leur compétences avec plus d’efficacité que d’autres.

Cela veut dire que je crois fermement que, quelque soit la composition familiale (traditionnelle, monoparentale, adoptive, recomposée,  arc-en-ciel, ou encore d’accueil ), quelque soit la situation économique ou sociale de la famille, tout le monde peut créer un équilibre à l’intérieur du foyer de telle sorte que tout le monde s’y sente aimé, accueilli et en sécurité. 

Le changement commence dès qu’on l’a décidé. Souvent le seul fait d’exposer la situation qu’on veut changer suffit à percevoir des solutions pour l’améliorer. 

Mon attitude: non jugeante, accompagnante, positive. Je ne porte aucun jugement de valeur sur les situations, je les considère telles qu’elles sont et répond aux demandes des gens. Si les demandes sont en dehors de mon propre système de valeurs, je le signale et au besoin refuse le contrat de coaching. Cela n’arrive jamais, mais par exemple je ne pourrais cautionner une demande d’un parent qui me demanderait comment éloigner son enfant de son autre parent. Je ne pourrais que m’engager à aider ce parent à supporter une situation douloureuse avec un ex-conjoint jugé “moins bon parent” ou à le diriger vers les autorités qui s’occupent de la protection de l’enfant.

L’attitude des personnes que je coache est définitivement positive et confiante. Le changement commence dès qu’on l’a décidé. 

Mes comportements: je suis là pour vous montrer comment ré-adapter vos comportements quand ils ne sont pas en cohérence avec vos objectifs. Je suis également là pour vous guider dans vos réflexions et vous accompagner dans le changement des façons de penser et de faire.

Mes compétences: elles sont issues de mes formations, de ma pratique professionnelle, et de mon expérience de vie. En vous écoutant, je décèle vos compétences et vous aide à les reconnaître et à mieux les utiliser.

Mes procédures: elles sont plutôt des exercices visant à vous aider à atteindre vos objectifs de changement.

Les comportements sont des habitudes prises. En changer nécessite presque toujours un entraînement qui favorise l’intégration des nouvelles habitudes. Qui dit changement dit prise de conscience,  ET entraînement. 

« Le but du travail d’entraînement est de libérer le plein potentiel pour le porter à son niveau de performance optimal ». (WiIthmor John, Le guide du coaching)

Si être parent n’est pas mesurable en terme de performance comme un sport le serait, il n’en reste pas moins que de nombreux parents comparent l’éducation de leurs enfants à du sport. Réussir son éducation, ou parfois juste obtenir quelque chose de son enfant après “une longue bataille”  devient dès lors une vraie performance! Ce que j’aime dans cette définition c’est la notion de potentiel.

Tout parent a un potentiel qu’il ignore souvent. Tout le monde n’a pas son potentiel réparti de la même façon mais tout le monde possède un potentiel à exploiter et à développer. Donc potentiellement tout parent est un bon et capable d’être encore meilleur parent. 

Le coaching parental c’est pour qui?

  • Pour tous parents en proie à des préoccupations qu’ils ne semblent  pas réussir à résoudre malgré leurs efforts et leur meilleure volonté.
  • Pour tous parents faisant face à des comportements de leur enfant qu’il, elle ne comprennent pas et ne réussissant de fait pas à aider l’enfant à les changer.
  • Pour tout parent vivant lui-même une phase délicate de sa vie d’adulte, l’empêchant d’être disponible pour ses enfants comme il le souhaiterait, à tel point que le comportement des enfants le pousse dans des retranchements qui le submergent.
  • Pour tout couple de parents en phase de séparation, ou au début d’une garde partagée qui souhaitent continuer leur co-parentalité dans les meilleures conditions mais qui sont rattrapés par les chamboulements émotionnels ou/et organisationnels qu’un tel changement entraînent.
  • Pour tout parent souhaitant améliorer quelque chose dans sa façon d’être parent et désirant être accompagné dans ce changement.

Vous êtes tentés par une séance de coaching ou plus mais êtes un peu effrayés par ce que cela va entraîner comme investissement personnel et financier? 

Le bien-être en famille n’a pas de prix ! Les réalités des uns et des autres est que TOUT a un prix

.logo Tisser des liens

Pour encourager et donner une occasion au plus grand nombre d’exposer  un problème qui l’empêche d’être pleinement heureux en famille,

JUSQU’A FIN OCTOBRE : Séance online par Skype à 35 euros.

Oui je souhaite profiter de cette offre : remplissez le formulaire de contact avec votre question principale.

%d blogueurs aiment cette page :