Select Page
Comment aimer inconditionnellement ses enfants, sans peur, sans culpabilité

Comment aimer inconditionnellement ses enfants, sans peur, sans culpabilité

L’ultime leçon que nous devons tous apprendre est l’amour inconditionnel, ce qui inclut non seulement les autres aussi  nous-mêmes. E. Kubler-Ross.

aimerenfant

J’ai choisi cette citation pour aujourd’hui car, je trouve intéressant et très important de noter que l’Amour inconditionnel s’apprend et surtout qu’il commence par soi-même.

Il est attendu de tout parent d’aimer inconditionnellement ses enfants. Et pourtant combien d’entre nous, s’en sentent vraiment capables?

Combien d’entre-nous se sent réellement aimé inconditionnellement ?

Peut-on réellement donner ce que l’on a pas reçu?

J’ai entendu beaucoup de parents me dirent: j’essaye mais je dois dire franchement que c’est difficile. 

« J’aime tellement ce petit et je sais je ne devrais pas penser cela mais des fois… je le déteste. »   (suite…)

Les petits enfants n'ont pas d'intention négative à l'égard des parents

Les petits enfants n'ont pas d'intention négative à l'égard des parents

Mais il, elle le fait exprès pour me faire enrager !! Il me déteste! Il me cherche!

Qui n’a pas pensé une telle chose de  sa petite créature qui aligne les bêtises du matin au soir.

 

SMKR19.png

Mais voilà ! Tout ceci n’est autre que la conséquence directe du développement de la partie de son cerveau appelée cortex préfrontal.

Sans entrer dans un cours de neuro bio psychologie, juste dire ici que c’est la partie du cerveau qui permet la pensée logique, l’élaboration de stratégies ainsi que la prévision et la mesure des conséquences des actes. Cette aire est aussi le siège du contrôle des pulsions. (suite…)

Dire je t'aime

Dire je t'aime

Aujourd’hui c’est la St Valentin!!   

dire je t'aime en famille

Mais c’est quoi la St Valentin?? Le jour où on s’aime? Et les autres jours alors?

A l’heure du langage rapide, codé, shortisé (short message système), à l’heure où nos enfants et nos ados partagent un langage que nous ne comprenons le plus souvent pas, ou peu, un langage reste universel, primordial: le langage de l’Amour, celui qui nous aide à donner un sens à ce monde qui nous dépasse souvent.

Dans cette ambiance de St Valentin, accordons nous un peu de temps pour repérer les façons dont nos enfants nous expriment leur amour

Nous avons tous un langage de l’amour qui nous privilégions; les uns par les mots, les autres par les gestes, ou encore par les petites attentions, qu’elle soient matérielles ou pas. Peu importe la nature de ces preuves d’amour, l’important est que nous les manifestions, ET que nous sachions les reconnaître chez ceux qui nous les donnent.

Comment votre enfant exprime son amour pour vous? Comment vous montre-il la façon dont il aimerait recevoir de l’amour de vous?

Les cinq langages universellement reconnus de l’amour sont:

  1. Le contact physique – étreintes et baisers sont les moyens les plus courants pour exprimer l’amour; avec les enfants il y a mille manières de le nourrir au travers du contact physique: leur lire une histoire assis sur vos genoux , jouer à « on s’attrape », caresser le visage tendrement, passer la main dans les cheveux de nos ados…. bref! pas besoin de s’attarder ou de grandes effusions. Le geste accompagné de l’intention intense est certainement le moyen le plus puissant de dire « je t’aime. »
  2. Les paroles valorisantes – les diminutifs affectueux, les mots tendres, les encouragements, les félicitations et les conseils sont tout autant de moyens de dire : «  Je me soucie de toi « ,   « Tu comptes pour moi »,  « Tu as de la valeur » . Nous connaissons tous la portée des mots; les mots restent gravés en nous tels des tatouages dans la mémoire et dans le coeur; ils peuvent être autant fortifiants et sécurisants que déstabilisateurs et destructeurs. Veillons alors à choisir nos mots avec soin, de les penser sincèrement et de les accompagner d’un ton de voix doux et rassurant.  Avec les mots, c’est le ton qui  donne l’intention. Un mot négatif restera plus longtemps en mémoire qu’un mot positif; alors prenons la peine d’exprimer le plus souvent possible notre approbation, notre fierté, nos encouragements et notre joie à nos enfants. Ils en deviendront que plus forts et confiants.
  3. Le temps de qualité – le temps de qualité, est le temps que nous consacrons exclusivement et entièrement à nos enfants, en leur portant l’entier de notre attention. Il vaut mieux 30 min de temps de qualité intensive, que 2 heures d’attention partielle. Offrir du temps de qualité est un des plus grands challenges de notre temps; et pourtant, le temps, nous l’avons, TOUS LES JOURS.

Quelques exemples: prendre le petit déjeuner avec eux en parlant de la journée qui s’annonce (10 min), débarrasser la table avec lui, elle tout en discutant de quelque chose qui lui tient à coeur (5 min), accompagner un moment de devoirs avec lui, elle pour l’encourager à les faire (20 min), faire une partie de jeu vidéo ou tout autre jeu dehors ou dedans avant ou après le repas du soir (30 min), se préparer pour aller au lit et lire une histoire (20 min). Au total si on a fait chacun d’eux: 1 heure intensive durant laquelle votre enfant aura l’impression d’avoir été seul au monde avec vous. A la question : ton Papa ta Maman passent-ils du temps avec toi: la réponse sera immédiate: « oui souvent », car le temps de l’enfant n’est pas le nôtre, du bon temps lui paraîtra toujours plus long que pour nous. 

L’enfant qui se plaint que ses parents ne passent JAMAIS de temps avec lui exprime en fait les fois répétées où il a entendu, « non pas maintenant », ou « oui mais plus tard (qui ne vient que 1/10) » . Un OUI mais dans 15 min

qui se mue en 20-25 minutes intensives s’imprimera chez l’enfant comme un long moment satisfaisant; il gardera en souvenir QUE le fait d’avoir reçu l’entière attention de son parent,  une dose d’amour nourrissant et satisfaisant.  

4. Le fait de donner et de recevoir des cadeaux – donner et recevoir des cadeaux a longtemps été une activité humaine naturelle . C’est une façon de dire :  » je  vous remercie  » Cependant avant l’utilisation systématique de l’argent dans les échanges marchands,  les cadeaux faisaient aussi office de « monnaie d’échange » le don présupposait alors un contre don, soit immédiatement, soit dans un temps ultérieur. Nous avons gardé de cette pratique, le « devoir  » en quelque sorte, de faire un cadeau à celui qui nous en a fait un,  en apportant quelque chose lors d’une invitation par exemple.

Faisons attention avec nos enfants de ne pas tomber dans le piège du don contre don en donnant par exemple une récompense pour ranger la chambre, ou être aller chercher du pain.  Ce type de «cadeau» est vraiment un pot de vin et pourrait envoyer un message contradictoire qui confond votre enfant . Un cadeau doit rester une surprise,  quelque chose de spécial pour votre enfant mais sans forcément de frais ou de grandes préparations.  Une fleur cueillie lorsque vous êtes en ballade à pied , ou un caillou insolite en forme de coeur, un bibelot qu’il convoite depuis longtemps sur votre bibliothèque sont autant de petits cadeaux qui  apprennent à l’ enfant l’art de donner et de recevoir des cadeaux, comme langage d’amour.

Le plus beau cadeau restant le temps de qualité…. pensons-y, même pour nos grands ados qui ne semblent être satisfaits que par des choses sophistiquées et coûteuses. Une journée dans un lieu insolite, seul avec lui, ou elle, sera un cadeau inoubliable. 

5. Les services rendus – la parentalité est de part sa nature , orientée vers le service . Si le but ultime de faire « des actes de service »  pour nos enfants , comme leur faire à manger, laver leurs vêtements, préparer leurs affaires, est de pallier à leurs compétences incomplètes, le temps qu’ils grandissent, très rapidement nous pouvons à notre tour leur demander de petits services afin qu’ils apprennent à les faire par eux-mêmes et  pour eux-mêmes et ainsi devenir autonomes. Le danger est de devenir des parents A LEUR SERVICE!!! Et c’est là que je retrouve les parents épuisés, courant dans tous les sens pour satisfaire des enfants et des adolescents de plus en plus exigeants. Vos « services parentaux » ne sont plus alors perçus comme des preuves d’amour mais comme des devoirs que vous auriez face eux. Afin d’éviter d’en arriver là,  apprenons leur à rendre des services, par jeux d’abord, en prenant du temps pour leur expliquer comment vous faites et en lui montrant comme vous êtes contents qu’ils aient réussi par eux-mêmes. Les petits adorent faire plaisir. Dans une famille où l’on aime rendre service, l’ambiance est aussi à la reconnaissance. C’est une belle façon de dire « je t’aime » et « j’aime quand tu me fais plaisir ». 

! L’ado est un négociateur, un marchand de privilèges. Alors marchandons et négocions.

 » Je viens te chercher après ta soirée, (sous-entendu tard le soir alors que vous préfèreriez de loin être déjà endormi(e)) tu peux me rendre tel ou tel service »

Pour les parents le plus beau service rendu reste l’inattendu ! C’est leur manière de nous dire:

« Papa, Maman je t’aime et je vois que tu fais beaucoup pour moi »

L’amour inconditionnel

Les enfants ont besoin de savoir qu’ils sont aimés pour eux-mêmes, pour ce qu’ils sont, à savoir nos enfants! – c’est ce qu’on appelle l’amour inconditionnel.

« Quoique que tu fasses, qui que tu deviennes, quoique tu penses, je t’aimerai toujours car tu es mon enfant »

Cela les aide à développer l’estime de soi et la confiance en soi;  cela ancre en eux un profond sentiment d’appartenance et de droit d’exister sans conditions. Ne nous méprenons pas: cela ne signifie en aucun cas, tu peux faire tout ce que tu veux… cela signifie que même si tu fais des choses que je ne cautionne pas ou qui ne sont pas en accord avec les valeurs que je t’ai enseignées, cela ne change en rien l’amour de parent que j’éprouve pour toi.

Petite parenthèse… nos enfants nous aiment comme nous sommes, ils nous pardonnent tout, même nos grandes faiblesses.

Chaque coeur est un réservoir affectif, au volume illimité , un haut lieu de force émotionnelle . Pensons à remplir celui de nos enfants chaque jour afin de les préparer à la longue route de la Vie.   Un coeur rempli de preuves d’amour est une sérieuse option sur le devenir d’un adulte équilibré, confiant et prêt à donner l’Amour à son tour. Alors chaque jour, conjugué à tous les temps, parlons le langage de l’amour à nos enfants et disons leur sans réserve

JE T’AIME